Bien choisir ses crayons !

Cela peut paraître « évident » pour les personnes qui dessinent depuis longtemps, mais de mon expérience des apprentissages, ce n’est pas du tout une question anodine lorsqu’on débute en dessin… Bien choisir ses crayons fait partie des premières étapes importantes de l’apprentissage du dessin.

Le fameux crayon de papier HB

Depuis que nous sommes passés par la case « écolier », nos listes de fournitures de matériel scolaire ont toujours incluses le fameux crayon « HB ».

Les professeurs les plus aventureux auront tentés de glisser sur leur liste un crayon 2B voir 2H. Ce qui sera probablement passé inaperçu aux yeux de la plupart des parents qui n’ont pas idée de ce à quoi cela peut bien correspondre et qui achètent ce qu’on leur propose en grande surface (généralement du HB). Un crayon ce n’est après tout qu’un bout de bois avec une mine dedans…

Bien entendu l’accès aux autres crayons s’est « démocratisé » ces dernières années, mais il y a peu, pour trouver autre chose qu’un crayon HB il fallait aller dans les magasins de fournitures beaux-arts.

Mais alors à quoi correspond ce fameux « HB » ? (A ne pas confondre avec l’Heure Belge 😉 )





Un peu de technique

Techniquement cela correspond aux initiales de Hard Black. Cette nomination est issue de la constitution physique de la mine, « Hard » pour « Dure » et « Black » pour « Noire » (aussi parfois B pour « Bold », gras).

En effet la mine est identifiée par sa dureté plus au moins prononcée. Une mine de crayon à papier, c’est de la poudre de graphite mélangée à de l’argile.
Plus il y a d’argile plus la mine est dure, Hard. Plus il y a de graphite plus la mine est tendre et chargée en pigment, Black.

crayon-hb
source : https://fr.wiktionary.org/wiki/HB

Pour être plus précis, un crayon HB est une pointe moyenne et donc le H correspond en fait à Half (Half Black pour pointe moyenne) . La pointe nommée F c’est pour Fine, (pointe fine).

crayons
Image parUwe Baumann de Pixabay

On parle aussi de mine sèche (H) et de mines grasses (B). Les mines dures sont plus sèches, elles permettent de faire des traits très fins. Les mines grasses permettent d’aller dans des noirs profonds mais les traits sont plus grossiers, elles s’usent aussi beaucoup plus vite !

A lire : La fabrication des crayons

Bien choisir ses crayons selon son thème de dessin

Pour réaliser un dessin d’architecture, avec des éléments très précis, on utilisera plutôt une mine sèche. A noter : Les criteriums peuvent avoir différentes mines en H, HB ou B (et pas que du HB!).

Pour un croquis rapide, les mines grasses sont très adaptées car elles glissent bien sur le papier.

dessiner-des-animaux

 





Conclusion

Si un crayon HB est très bien pour commencer à dessiner, il faudra assez rapidement vous munir d’autres crayons pour étoffer vos dessins. Mélanger les différentes textures et possibilités de mines rendra votre dessin bien plus intéressant (notamment au niveau de la répartitions des valeurs) qu’un dessin entièrement réalisé en HB.

dessin crayon graphite

-> Lire l’article suivant : 5 conseils pour bien choisir ses pinceaux

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *