Les couleurs, partie 3 : le rouge

Pour la suite de ce tour coloré, je vous invite à commencer l’année avec la couleur rouge. Elle est la deuxième couleur préférée des occidentaux après la couleur bleue. Si elle symbolise la passion elle est aussi signe de danger (tant au niveau du règne animal que des panneaux de signalisation routier!).
Je suis allée refaire un tour au rayon bricolage 😉 et beaux-arts pour voir ce que nous ont réservé les vendeurs de couleurs…

Alors j’y ai trouvé du rouge saint émilion (hips!), rouge madras, rouge glamour, rouge bordeaux, rouge brique, rouge basque, rouge corail, rouge sentier (?), rouge cerise (miam)… Et au niveau du rayon des beaux arts (Royal Talens , Lukas, Sennelier) retour aux fondamentaux : vermillon, naphtol, pyrrole, carmin, magenta, quincridone, garance, de saturne,  primaire, pourpre…

S’il évoque la passion et la chaleur et il véhicule aussi un message de dangerosité. Il est « le feu et le sang« *. Contrairement au bleu, on pourrait presque dire que c’est une couleur avec de la personnalité ! Mais une personnalité parfois ambiguë…

Un peu d’histoire

Le pigment rouge a été très tôt maîtrisé et utilisé. On en trouve sur les peintures rupestres telles que celles de la grotte Chauvet.

Source : https://www.cavernedupontdarc.fr/decouvrez-la-caverne-du-pont-d-arc/la-caverne-du-pont-d-arc/la-grotte-chauvet-pont-d-arc/

Synonyme de puissance et de richesse, il est jusqu’au moyen age présent sur les robes des mariées.

Codex justinianum XIII ème sciècle

La couleur est éminemment chargée en symboliques diverses (révolutions, religion, pouvoir…).

La couleur rouge chez les artistes

Paul Gauguin, Rêverie ou la femme à la robe rouge - 1891
Paul Gauguin, Rêverie ou la femme à la robe rouge – 1891

La rêverie (ou mélancolie) du personnage tranche avec la vivacité et la présence de la couleur rouge sur ce portrait.

Le rouge omniprésent en aplats qui aplatit et unifie l’ensemble de la composition.

Henri Matisse, la desserte rouge, 1908, Huile sur toile
Henri Matisse, la desserte rouge, 1908, Huile sur toile – Musée de l’Hermitage

Le rouge par touches vives .

Claude Monet, les coquelicots
Claude Monet, les coquelicots, 1873, Huile sur toile – Musée d’Orsay.

Les codes couleur

Le rouge est la couleur qui a le plus de déclinaisons disponibles :

Source Nom Usuel Composition
NR4 Animal Carmin Laque de cochenille
NR9 Végétal Laque de garance véritable Laque de garance naturelle
PR5 Organique Rouge naphtol Azoïque (naphtol)
PR9 Organique Rouge naphtol Azoïque (naphtol)
PR48 Organique Laque écarlate Azoïque (sels de métaux)
PR49 Organique Rouge lithol Azoïque (sels de métaux)
PR83 Organique Laque d’alizarine Laque de colorant anthraquinonique
PR88 Organique Violet thioindigo Thioindigo
PR101 Minéral Oxyde de fer rouge Oxyde de fer hydraté synthétique
PR102 Minéral Ocre rouge Terre (oxyde de fer naturel)
PR106 Minéral Rouge vermillon véritable Sulfure de mercure
PR108 Minéral Rouge de cadmium Sulfo-séléniure de cadmium
PR112 Organique Rouge naphtol Azoïque (naphtol AS)
PR122 Organique Rose/magenta de quinacridone Quinacridone
PR149 Organique Rouge de pérylène Pérylène
PR168 Organique Rouge anthraquinonique Dibromo-anthanthrone
PR170 Organique Rouge naphtol Azoïque (naphtol AS)
PR177 Organique Rouge anthraquinonique Anthraquinonique
PR179 Organique Bordeaux de pérylène Pérylène
PR188 Organique Rouge naphtol Azoïque (naphtol AS)
PR206 Organique Bordeaux de quinacridone Quinacridone
PR209 Organique Rouge de quinacridone Quinacridone
PR233 Minéral Rose de chrome étain Oxydes d’étain et chrome
PR242 Organique Rouge azoïque Azoïque de condensation
PR251 Organique Rouge de pyrazolo-quinazolone Pyrazolo-quinazolone
PR254 Organique Rouge DPP/pyrrole Diceto pyrrolo pyrrole
PR255 Organique Rouge DPP/pyrrole Diceto pyrrolo pyrrole
PR264 Organique Rouge DPP/pyrrole Diceto pyrrolo pyrrole

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_couleurs_(pigments)

Notre rouge primaire correspond au PR122 ici nommé Rose/magenta de quinacridone. Il est aussi parfois appelé Rouge de Garance rose. La garance étant une des premières plantes qui servi à la fabrication de la teinture rouge (part ses racines et ses rhizomes).

La Garance des teinturiers
La Garance des teinturiers

Conseils

Essayez toujours la peinture sur un morceau de papier avant de l’appliquer. C’est particulièrement valable pour le rouge, qui selon ses nombreuses déclinaisons aura tendance soit à décliner vers le rose, soit vers le orange. Cela peut tout changer dans l’intention de la peinture…

Les rouge selon AFNOR XO8-010
605 nm 622 nm 740 nm −494 nm −499 nm
rouge-orangé rouge rouge-pourpre

 

Anecdotique…

La mort du Picador, Fransisco de Goya, 1793
La mort du Picador, Fransisco de Goya, 1793, Huile sur fer-blanc, Collection privée, Londres

Alors, au fait, est-ce que les taureaux voient rouge ? Les bovins sont di-chromates (rappelez vous dans la première partie, je vous parlais de l’homme et de sa vision tri-chromatique) et sont assez pauvres en cônes. Du coup ils sont assez peu sensibles aux couleurs, mais plus aux variations de luminosité. Néanmoins le rouge fait bien partie des couleurs que les bovins semblent percevoir 😉

©Nadej – Carte anniversaire du signe du Taureau – Édition limitée

Références:

* Le petit livre des couleurs. Michel Pastoureau et Dominique Simonnet.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *