Les couleurs, partie 2 : le bleu

Comme promis, voici la suite du petit tour des couleurs avec : la couleur bleu (bleue avec un e :)) (lire la première partie : « les couleurs… »). Elle nous fascine aujourd’hui et est la première couleur préférée des occidentaux devant le rouge. Elle fait partie des couleurs tendances depuis plusieurs décennies (en déclinaison de bleu canard, bleu pastel, lavande…). La couleur bleue est à la mode. Les magasins de bricolage l’ont bien compris (bleu fjord, bleu paon, bleu caraïbes, peinture marée, voile de brume (?), bleu polaire, bleu rêveur (!), ciel clair, Acapulco, bleu miami, …) un appel au voyage, aux embruns, et même à la brume !

Du côté du rayon beaux arts (Daler Rowney, Winsor & Newton, Sennelier …) , on reste sur des appellations plus classiques : bleu poudre, bleu primaire, bleu cobalt, bleu de Prusse, outremer, phtalo, céruléum… (voir la classification en fin d’article)

Article mis à jour le 28/10/2020

Du côté des crayons aquarelle et pastels à l’huile (Caran d’Ache) on va trouver des noms un peu plus exotiques :  bleu jeans, bleu saphir, bleu impérial, bleu nuit, bleu gentiane…





Petite histoire

Le bleu n’a pas toujours eu le vent en poupe et c’est seulement à partir du XIIème sciècle qu’il est « réhabilité » via le répertoire iconographique religieux. Par la suite il devient la couleur royale. Sa fabrication est alors coûteuse, elle se réalise tantôt à partir d’éléments minéraux (lapis-lazuli pour le bleu outremer) ou végétaux (les feuilles de guède pour l’indigo foncé).

Voici une petite vidéo très instructive de la marque Sennelier sur l’histoire du bleu outremer :

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
consectetur Nullam Sed dolor. in elit. felis quis commodo