8 conseils pour apprendre à dessiner

Vous souhaitez apprendre à dessiner, et vous vous demandez par où commencer ? Cet article vous guidera si vous êtes déjà dans la catégorie de ceux qui ne sont plus à l’école. J’écrirai prochainement un article pour ceux qui y sont encore et qui souhaitent s’orienter dans cette voie, car il s’agit d’un tout autre sujet. Néanmoins si vous êtes encore à l’école et que vous souhaitez avoir quelques conseils, je vous recommande de lire ce qui suis…

En fait, dessiner ce n’est pas si compliqué… Probablement vous savez déjà dessiner, ou en tout cas vous avez su ! A un moment donné ou à un autre je suis sûre que vos proches ont été fiers de vos « gribouillis ».
Sauf qu’aujourd’hui, vous avez envie de passer à la vitesse supérieure, au stade Michel Ange ou Léonard de Vinci !

apprendre à dessiner

1. Avant toute chose et pour tout le monde : dessiner c’est avant tout du travail

Dessiner, c’est du travail, du travail, et encore du travail. Ne vous attendez pas à réussir en quelques heures à maîtriser la chose. Si vous êtes « doué »* c’est que vous avez déjà un bon coup de crayon ou une créativité débordante, tant mieux pour vous. Mais souvent on pense qu’on va mieux y arriver que quelqu’un qui n’a pas ce « don ». Faux, car celui qui n’a pas ce « don » va trimer, travailler, cravacher mille fois plus, et au final c’est sûr il maîtrisera la chose tout aussi bien. Si vous ne vous sentez pas doué, n’ayez pas d’inquiétude, j’ai une bonne nouvelle pour vous : le dessin s’apprend.

Dessiner, c’est du travail, du travail, et encore du travail.

Nous sommes dans une ère hyper chargée visuellement, qui nous leurre sur la « facilité » à fabriquer des images. Prendre un selfie prend 0,2 secondes, se dessiner prend au bas mot deux bonnes heures.

*je ne vais pas rentrer dans la polémique de est-ce que c’est un don inné ou acquis, vaste sujet qui ne nous concerne pas pour le moment.

2. Par où commencer ?

Un papier. Un crayon. Et l’équation magique du dessin, c’est (un papier + un crayon) =

Etude de Cheval, Leonard de Vinci
Léonard de Vinci, Étude de cheval, 1490, Royal Librairie de Windsor

Mais, si vous avez bien lu ce que j’ai écris en introduction :
en fait c’est ((un papier) + (un crayon)) * (beaucoup de travail) = ↑

Pour commencer, mon conseil va donc être de vous équiper effectivement de papier (par exemple un petit carnet) et de crayon (un simple crayon graphite) et de dessiner chaque jour. Chaque jour un petit peu, et vous verrez c’est magique…

Note : apprendre à dessiner avec un outil numérique (tablette ou écran) n’est pas si facile qu’on pourrait le croire. Je vous encourage donc à commencer d’abord par un travail sur papier et ensuite vous pourrez évoluer vers d’autres types de surfaces.

3. Apprendre à dessiner avec les livres

Le rayon « Techniques de dessin et peinture » de vos magasins préférés regorgent de livres sur le sujet (peut être même que avez-vous déjà essayé d’apprendre avec). Il n’a presque plus de secrets pour vous, et vous êtes à l’affût des nouveautés. Animaux, portraits, corps humain, manga… aujourd’hui les rayons dédiés aux livres beaux-arts regorgent de thématiques différentes.
Pour commencer, visez une approche simple et méthodique, qui annonce les bases (dans un prochain article je vous livrerai ma bibliothèque idéale)

Animaux, portraits, corps humain, manga… aujourd’hui les rayons dédiés aux livres beaux-arts regorgent de thématiques différentes

C’est important de s’entourer de bons livres… mais avec les bonnes explications. Pas seulement avec des beaux dessins dedans. Car un beau dessin, s’il est « muet, » ne vous servira pas à grand chose…

4. Avec les vidéos en ligne

J’ai déjà dit dans un précédent article ce que je pensais des vidéos en time-lapse. Dans le cadre d’un apprentissage, cela reste, selon moi, assez inefficace, voire frustrant. Par contre un vrai tutoriel, où l’artiste explique de vive voix ce qu’il est en train de faire peut être très formateur ! Ces tutoriels restent tout de fois assez rares sur le web (en tout cas ceux de qualité) car ils sont très chronophages à réaliser pour les artistes. De la même manière qu’en rédigeant des articles ou des formations en lignes, les artistes qui vous octroient ce temps ne le passent pas à leurs réalisations…
Je crois que les plus déstabilisants dans ce domaine sont les digital painters, se sont des champions de l’accéléromètre de leurs réalisations. On a l’impression qu’en deux coups de clics ils ont repeint la Joconde… (ou presque). Souvent les grandes marques de logiciel (de dessin numérique par exemple) font des tutos où ils invitent des pros. S’il est vrai qu’ils parlent du logiciel, souvent ils donnent aussi des astuces de travail ou des bases en dessin qui sont toujours bonnes à prendre !

⇒ Je vous conseille les tutoriels réalisés par des professionnels du métier. Beaucoup d’illustrateurs et/ou de coloristes de bande dessinée se prêtent à cet exercice.

⇒ Vous trouverez des centaines de tutoriels sur les chaines vidéo. Ne passez pas trop de temps à vous perdre dans les visionnages de ces tutos. Essayez de pratiquer plutôt par vous même une fois que vous aurez fini d’en visionner quelques uns.

5. En autodidacte

Tout est dit plus haut. C’est un peu un mélange de tout ce que je viens d’évoquer. Sachez que si vous n’avez pas fais d’études reconnues dans ce domaine, vous êtes considéré de toute manière comme un autodidacte.

Tous ces médias sont géniaux, mais il leur manque un point essentiel : l’interactivité. Donc, pour éviter de stagner et se donner la chance de progresser, il faudra vous diriger vers des cours plus complets.

N’hésitez pas à trouver d’autres moyens didactiques plus interactifs (cours, stages, ateliers…) que les livres ou les vidéos.

6. Avec un atelier

Rien ne remplace la pratique, que se soit en solo ou avec un groupe. Je vous ai déjà indiqué quelques avis sur le choix d’un atelier. La pratique en atelier encadrée d’un professionnel des arts plastiques est sans doute l’une des meilleurs options. Mais parfois, du fait de son emploi du temps, de sa localisation ou tout simplement de contraintes diverses et variées il vous sera difficile d’accéder aux séances de l’atelier. Pas de panique, un atelier généralement ne ferme pas ses portes du jour ou lendemain.  Il ne faut pas les confondre avec les ateliers-galeries, qui souvent sont des galeries (lieu de vente des œuvres) où l’artiste s’installe pour peindre (mais pas pour animer un groupe de peinture…).

L’atelier artistique est une très bonne option pour progresser si vous n’êtes pas mal à l’aise en groupe

7. Avec des cours en ligne

Certains sites proposent un apprentissage du dessin à travers des fiches pédagogiques et/ou des vidéos. L’accès est généralement payant. L’apprentissage en ligne vous permettra de progresser à votre rythme puisque vous choisirez les moments pendant lesquels vous allez vous consacrer à cette activité.

Vous trouverez des formations très complètes sur le site de Pit – Blog Dessin par exemple.

Les cours en ligne sont une bonne alternative si vous avez des contraintes de temps ou de déplacements

8. Avec un professeur particulier

Trouver son professeur de dessin (en groupe ou bien en cours particulier) peut vraiment vous aider à franchir un énorme cap en dessin !

J’ai toujours dessiné, depuis mon plus jeune age j’ai toujours eu un crayon dans la main. Mais quand je dis toujours, c’est vraiment toujours. Pas un seul jour ne passe sans que je gribouille quelque chose. Et pourtant chaque jour qui passe je continue d’apprendre. Le peintre japonais Hokusaï a peint jusqu’à ses derniers jours :

« Depuis l’âge de six ans, j’avais la manie de dessiner les formes des objets…
mais je suis mécontent de tout ce que j’ai fait avant l’âge de soixante-dix ans…
à quatre-vingt-dix ans, j’arriverai au fond des choses… et à l’âge de cent dix,
soit un point, soit une ligne, tout sera vivant. » (Hokusaï, source)

J’adore dessiner, mais transmettre cette passion me tient tout autant à cœur. Ma plus belle réussite c’est de voir les élèves heureux. Ils viennent avec motivation et sont surpris d’apprendre autant de choses. Et quand il y a cette petite lueur « ah c’est donc comme ça!« , alors c’est gagné. Trouver son professeur de dessin (en groupe ou bien en cours particulier) peut vraiment vous aider à franchir un énorme cap en dessin ! En tout cas moi j’aime faire apprendre à dessiner et avoir de nouveaux élèves 😉

Avoir un professeur rien que pour soi est la solution qui vous fera énormément progresser.
⇒ Quelques plateformes proposent des mise en relation avec des profs particuliers (toutes matières confondues), elles sont souvent payantes.

Note : attention une plateforme payante n’est pas forcément un gage de qualité du prof derrière. Lisez bien ce qu’il propose et n’hésitez pas à lui poser des questions.

Pour les cours par webcam, je teste ça bientôt, je reviendrai vous raconter ce que ça donne pédagogiquement. Sinon, bien entendu, je donne des cours en direct (mais il faut habiter pas trop loin de la mer 😉 car cela se déroule à mon atelier).

En pratique

Et comme je suis aussi une super prof qui chouchoute ses élèves , je vous ai concocté des fiches pratiques pour bien débuter en dessin :

apprendre-a-dessiner-exercice1 Exercice 1 : Apprivoiser son crayon

Exercice 2 : Premiers traits

En conclusion

Pour apprendre à dessiner, de très nombreux outils sont à votre disposition. Des professionnels (illustrateurs, coloristes, artistes peintres, infographistes…) sont prêts à partager leur savoir-faire avec vous. De très bons ouvrages expliquent pas-à-pas les techniques du dessin. Mais n’oubliez pas,  tous les meilleurs guides du monde ne pourront jamais faire à votre place ! Vous voulez apprendre à dessiner, alors il va falloir vous donner les moyens et le temps nécessaire pour y parvenir.
Vous avez 5 minutes, alors prenez un crayon et un papier

Articles similaires

2 réflexions sur “8 conseils pour apprendre à dessiner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *