La linogravure, c’est quoi ?

Vous vous demandez ce qu’est la linogravure ? Avant de vous engager dans des expérimentations « maison » je vous invite à lire les quelques (bons) conseils ci-dessous. Car, je vais vous faire une confidence chers lecteurs… la première fois que j’ai testé la linogravure, c’est parce qu’il me restait une plaque de lino du par-terre de la cuisine qu’on avait pas utilisée… Je m’étais alors dis qu’avec cette plaque de lino restante et un bon vieux couteau à bois ça ferait l’affaire ! Hum… pour vous éviter ce genre d’expériences, lisez cet article 🙂

Linogravure, petite définition…

La linogravure est un moyen de gravure qui consiste à graver un matériel en taille d’épargne. Ce qui aura été gravé restera de la couleur du papier et ce qui n’aura pas été gravé sera de la couleur de la ou les encre(s) appliquée(s).

Linogravure Pablo Picasso 1962 Editions du Cercle d'art
Pablo PICASSO (1881 – 1973) Picador et taureau Linogravure sur papier Éditions du Cercle d’art 1962 32 x 37 cm

Comme la gravure sur bois (xylogravure) mais  contrairement à la gravure en taille-douce par exemple, où le trait gravé apparaîtra de la couleur de l’encre et le reste de celle du papier. Selon la qualité des matériaux et le savoir faire on arrivera à des réalisations avec plus ou moins de finesse, mais cela ne ressemblera pas vraiment aux « gravures » avec beaucoup de finesse qui sont réalisées en taille-douce.

Albrecht Dürer
Albrecht Dürer, 1514, Gravure au burin sur cuivre. Saint Jérôme dans sa cellule (Eusebius Hieronymus Sophronius).

Alors, non, la linogravure ne consiste pas à graver le lino de la cuisine !

D’abord vous risquez sérieusement de vous blesser en tentant de graver car il y a un revêtement plastique sur les linoleum disponibles au rayon bricolage qui font « riper » les outils. Et puis ce n’est pas du tout adapté pour mettre de l’encre dessus.

Donc 1)c’est dangereux et 2)ce n’est pas adapté ! Vous devez avant tout vous équiper avec le bon matériel. Il existe aujourd’hui de nombreux « kits » tout fait pour justement se prêter à la linogravure sans trop de danger pour vos dix doigts.

Méthode générale

La linogravure consiste donc à graver une plaque de linoleum adaptée (ou de plastique souple) en « taille d’épargne« .  Une fois la plaque gravée, elle est encrée. Puis par pression on applique la plaque sur le support final afin d’y déposer l’encre. Une plaque gravée peut bien entendu servir à imprimer plusieurs fois sur différents supports. Elle peut même être re-graver en cours de route pour créer des encrages de différentes couleurs.

Les outils

il y a lino... et lino !

Donc, je le répète, il vous faut du matériel adapté (on oublie le lino de la cuisine 🙂 ).

Les kits tout faits proposent déjà tout le matériel adéquat pour une première initiation. Généralement vous y trouverez :

  • une ou plusieurs plaques de linoleum
  • des gouges interchangeables (et un manche adapté)
  • de l’encre
  • un rouleau pour encrer
  • parfois une plaque pour encrer et un antidérapant*

*L’antidérapant (sous forme d’un coin plastique ou d’une sorte de planche bloque-plaque) est vraiment indispensable. Car vous vous rendrez vite compte que la pression exercée pour graver fait énormément bouger la plaque. Contrairement au bois, le lino est très léger et se met donc facilement en mouvement.

Enfin, il vous faut également du papier ou tout support pouvant accueillir l’encre (cela peut être du tissu aussi). N’oubliez pas le tablier, les torchons ou autre matériel pour essuyer ! J’ai une préférence pour cette encre qui se nettoie facilement à l’eau:

 

Encre pour linogravure

 

plaque lino et gouge
Une plaque de linoleum pour la linogravure et une gouge

Enfin, un conseil, et non des moindres : il va falloir faire sécher toutes vos impressions. Car l’encre met parfois plusieurs jours à sécher (ça dépend de l’encre, du support, de l’hygrométrie…). Ce qui veut dire qu’il faut libérer de la place AVANT de s’y mettre. Car une fois les mains pleines d’encre vous pourrez difficilement manipuler vos affaires pour faire de la place.


© Source : https://www.istockphoto.com


Techniques avancées

Pour ceux qui souhaitent s’y mettre sérieusement. Ils devront penser à investir dans une presse. Il en existe pour les petits budgets mais cela reste un matériel coûteux et encombrant. Des ateliers près de chez vous font peut être de la linogravure (ou de la gravure), c’est l’occasion de voir et manipuler la presse. La qualité d’impression et les finitions des impressions sont grandement améliorées par rapport à la pression manuelle.
Il faudra aussi investir dans des gouges de qualité (et les entretenir, comme tout bon matériel qui se respecte). Plus vous pratiquerez, plus vous verrez (sentirez) les différences possibles selon les plaques. Selon les marques les différentes plaques pour la linogravure ont une épaisseur et une rigidité différentes. C’est au goût de chacun et cela dépend aussi du sujet que l’on veut dessiner, graver, imprimer…

Les applications

linogravure bonhomme de neige
Linogravure de bonhomme de neige, 2016, Nadej

Là, c’est le champ libre ! Laissez s’exprimer toute votre créativité afin d’imaginer les applications possibles. Comme toujours il faut avant tout prendre du plaisir dans la réalisation, et ne pas avoir peur de se tâcher un peu. Et surtout : laisser parler tout son potentiel créatif.

Pour aller plus loin

Rien ne vaut la pratique, pour cela je vous invite régulièrement à vous initier à la linogravure, consultez ma page d’ateliers pour voir les prochaines dates disponibles (ateliers possible également sur demande). Nous verrons par exemple comment réaliser une linogravure en monochrome ( sans se blesser 😉 ).

Sur internet vous trouverez aussi de nombreux tuto et/ou vidéos très intéressants pour démarrer cette discipline très chouette à pratiquer.

Article mis à jour le 24 juin 2019

 

Un peu de lecture…

https://www.cultura.com/linogravure-impressions-nature-9782212139518.html?utm_source=nadej_art&utm_medium=affinitaire&utm_campaign=affiliation#ae784

Voir le descriptif du livre

 

Articles similaires

2 réflexions sur “La linogravure, c’est quoi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *